Vient de paraître: Willy, Le Troisième Sexe (1927)

« tante et plus »

                                                                                    (Willy)

 

Henri Gauthier de Villars dit Willy (1859-1931) est un fantaisiste au sens de l’école littéraire du même nom, qui fut l’esprit du cabaret Le Chat noir à Montmartre.

Il connut une gloire de dandy, d’abord avec ses chroniques musicales qu’il signait L’Ouvreuse du cirque d’été, puis avec la découverte de Colette, épousée en 1893, qu’il transforme un temps en Claudine, un modèle d’ « ingénue libertine »  . Willy devenait une marque de fabrique. Son nom, seul ou accompagné du véritable auteur, augmentait sen­si­ble­ment les tirages.

Toute sa vie, il s’est documenté sur la vie homosexuelle de son épo­que :

– Dès 1923, il publie avec Ménalkas (Suzanne de Callias) une passion amoureuse pacifiste entre un artiste français et un officier allemand, en deux volumes, L’Ersatz d’amour et Le Naufragé.

En 1927, il dresse une synthèse des ses connaissancs : Le 3 e Sexe où il se montre tel que le décrivent ses contemporains, « la Loïe Fuller de la littérature » et le « Dr Cabanès de la pédérastie », c’est-à-dire un fou littéraire et un sacré archiviste défenseur cynique des homosexualités au croisement des genres, du symbolisme à l’art déco, de Montmartre à Montparnasse.

Une histoire et une bibliographie à redécouvrir avec le regard d’un témoin capital, Willy.

Image 

Ce texte est enrichi de nombreuses illustrations et annexes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :